ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

0

A circonstance exceptionnelle organisation exceptionnelle !!

COVID oblige, nous ne pourrons pas tenir notre Assemblée Générale en « présentiel », aussi, dans quelques jours, nos adhérents recevront le matériel nécessaire pour participer à cette instance à distance.

Nous allons organiser notre A.G. le jeudi 20 mai 2021, par courrier !
Toutes les personnes à jour de leur cotisation auront ainsi la possibilité de voter et s’exprimer sur les rapports qui vont leur parvenir. Chacun aura la possibilité de soumettre des idées, …de la même manière, le compte-rendu de réunion leur parviendra sous pli.

Pour la Journée Mondiale de l’Autisme du 02 avril 2021 faute d’avoir pu procéder comme d’habitude, nous avons sollicité Les Papillons Blancs de Lille pour confectionner des sachets de graines de fleurs des champs qui ont été expédié à nos adhérents, sympathisants, donateurs… pour fleurir leur printemps et apporter un peu de gaîté dans ce monde un peu tristounet !
Vous pouvez le constater, notre C.A. et les bénévoles de l’Association se mobilisent pour contrer l’impact de la COVID !

Pour poursuivre nos missions nous avons besoin de vous ! Vous pouvez adhérer et/ou faire un don en cliquant sur les encarts ci-contre.
Prenez soin de vous et restez prudents

Journée Mondiale de Sensibilisation à l’Autisme

+1

2 avril, comme chaque année, c’est la Journée Mondiale de l’Autisme !
Malheureusement, la situation sanitaire ne nous permet pas d’organiser nos actions habituelles pour récolter des fonds pour cette grande cause qui concerne plus de 700 000 personnes en France.

C’est pourquoi nous avons besoin de vous ! Allumez une (ou dix ou cent… !) bougie(s) virtuelle(s) en suivant le lien ci-contre (don sécurisé via HelloAsso). 🕯🕯🕯

Aidez-nous à poursuivre nos missions auprès des personnes autistes, de leurs familles et des établissements de proximité, ainsi qu’à maintenir notre soutien à la recherche sur l’autisme.

Pour que cette fichue pandémie ne prenne pas totalement le pouvoir, mobilisez-vous ! Nous comptons sur vous ! 💙💙

Et les chocolats …?

+2

Même si comme tout un chacun, la crise sanitaire a freiné notre allant, nous ne sommes pas restés les bras ballants et nous avons tenté d’apporter sous une autre forme, notre soutien aux personnes touchées par le handicap !

Voici leurs témoignages :

Le foyer « Les Perrières » à AZÉ

Il en va des associations comme des êtres humains : des rencontres se font, des liens se créent, des idées s’échangent et la solidarité comme l’entraide se développent…C’est ce qu’il s’est passé avec l’association « Ensemble Accompagnons les Autistes – Les Amis d’Olivier… et les Autres », créée par plusieurs parents d’adultes autistes. Le foyer a reçu vendredi des mains de Monsieur BEAUDOT un ensemble de 170 ballotins (9,250 kg !) à partager entre les résidents et le personnel du Foyer.

Inutile de dire que ce geste a fait de nombreux heureux !

Les Papillons Blancs entre Saône et Loire
Les chocolats ont été récupérés ce matin et je les ai portés aux personnes accompagnées et au personnel des résidences Bourgogne et Mercier à Blanzy.
J’ai pu voir … en plus du plaisir de sortir pour moi-même… des mines réjouies à l’idée de manger de la friture en chocolat.
Les administrateurs des PBeSL se joignent à moi pour te remercier chaleureusement ainsi que l’équipe de bénévoles qui t’entoure pour ce geste généreux.
Prenez soin de vous !
Bien cordialement, Jean-François RENIAUD | Président

Le foyer de Fontaine de Barange

Les amis d’Olivier sont nos amis…
« Un peu de douceur »
Les professionnels du Foyer Fontaine de Barange ont reçu récemment des chocolats !
En effet, l’association « ensemble accompagnons les autistes – les amis d’Olivier et les
autres » a souhaité remercier l’ensemble des professionnels qui continuent d’accompagner quotidiennement les résidents.
Nous les remercions chaleureusement d’avoir eu cette délicate attention et de nous avoir apporté un peu de douceur et de gourmandises !

CONFINEMENT : La souffrance cachée des parents d’enfants et adultes handicapés

+2

Cette année bien particulière apporte à chacun son lot de difficultés largement relatées par les  médias, notamment la souffrance de nos ainés. Toutefois une partie de la population  dont on parle peu en temps ordinaires semble oubliée en cette période. Ce sont les personnes handicapées mentales et plus particulièrement celles atteintes de troubles autistiques sévères, qui ne pouvant respecter les gestes barrières se retrouvent confinées dans leurs Foyers d’Accueil Médicalisés.

C’est le cas d’Olivier 33 ans et Jonathan 36 ans, tous deux autistes sévères. Face à ce manque de visibilité nos deux familles souhaitent exprimer leur ressenti

Quelques mois en arrière, nous, parents d’enfants et adultes atteints d’autisme, n’aurions jamais cru vivre une situation aussi cruelle.

Olivier et Jonathan sont restés confinés dans leur foyer du 8 mars au 27 juin et le sont de nouveau depuis le 26 octobre, sans pouvoir retourner en famille, recevoir de visite ou sortir à l’extérieur du foyer.

Certains résidents ont la possibilité de communiquer brièvement avec leurs proches en visio ou par téléphone.  Pour Jonathan, cela est tout simplement impossible, au risque d’entrainer des troubles du comportement.

Comment auront-ils  vécu ces bouleversements brutaux et répétés ? Quelle perception auront-ils eu de cette crise sanitaire qui se prolonge ? Se sentiront-ils abandonnés par leurs parents ? Autant de questions que nous nous posons sans avoir de réponses nos fils étant mutiques, ce qui est extrêmement douloureux et angoissant.

Nous sommes néanmoins conscients que les dispositions prises sont nécessaires et mesurons la somme de travail supplémentaire accomplie par tout le personnel de leur foyer pour préserver les résidents.

Cet engagement mérite d’être médiatisé à l’instar de celui des personnels hospitalier et des EHPAD. D’ailleurs lors de la première vague, grâce à leurs efforts constants, aucun cas de COVID-19 n’avait touché le foyer. Alors que nous préparons les fêtes de fin d’année, le risque zéro n’existant pas, le virus s’est malheureusement introduit dans le foyer.

Ainsi nous ne savons pas encore si nos fils pourront être avec nous pour fêter Noël.

Nous ne pouvons que conserver l’espoir de retrouver bientôt nos enfants en souhaitant qu’ils n’aient pas trop perdu leurs repères et le peu d’autonomie qu’ils ont.